Publicités agressives, approche "à la française", cassage des prix, Capelli Suisse n'a pas lésiné sur les moyens pour se faire sa place dans l'immobilier genevois. Sur internet, le groupe français se vante de la qualité de ses réalisations tout en faisant la promotion de nouveaux projets. Sept ans après son débarquement en grande pompe, le bilan est pourtant loin d'être satisfaisant. Derrière la façade bien lustrée, retour sur une série d'échecs à la limite de l'escroquerie.

 

Nouvel arrivé sur le marché immobilier romand, Capelli Suisse est une société de promotion immobilière fondée à Genève en 2013, filiale du groupe français Capelli.

 

Depuis sa fondation, Capelli Suisse a lancé plusieurs promotions immobilières dans la région genevoise, dont:

 

  • Les Résidences Pierre-Longue au Grand-Lancy (2016-2018)

  • Les Jardins du Port à Corsier (livraison 2018)

De plus, Capelli Suisse fait actuellement la promotion agressive de trois nouveaux programmes ä Pregny-Chambésy ("Le Clos de la Fontaine" et "Les Résidences des Chênes") et à Corsier ("Harmonica").

 

Difficile d'imaginer que Capelli Suisse est déjà en train de bonimenter de nouveaux clients alors même que la société est traînée devant les tribunaux genevois pour la gestion catastrophique de ses promotions précédentes, comme les Résidences Pierre-Longue au Grand-Lancy.

 

La construction de ces résidences "de standing", comme le clamait la brochure d'achat, semble en effet avoir cumulé les pires défauts du milieu de la construction: livraison d'appartements non finis, défauts de construction niés, voire même dissimulés par Capelli Suisse, refus complet de collaborer de l'entreprise, quand elle n'est pas impossible à joindre pendant de longues semaines...

 

Les nombreuses plaintes des acheteurs lésés contre Capelli Suisse ne semblent en tout cas pas gêner l'entreprise, qui semble avoir choisi la stratégie bien connue du pourrissement et de la mauvaise foi, en attendant de plumer de nouveaux acheteurs.

 

Une vision à court-terme qui n'augure rien de bon quant à l'avenir de ce constructeur malhonnête sur les terres romandes.

Qui est vraiment

Capelli Suisse?